3
Nov
diversité en entreprise

La notion de diversité en entreprise

Sans conteste, l’absence de diversité au sein d’une entreprise réduit de manière considérable la productivité de celle-ci. Par définition, la diversité en entreprise est un ensemble de salariés issus d’origines et de milieux différents que ce soit en termes de religion, culture ou de situations géographiques. 

Définition de la diversité en entreprise

De manière générale, la diversité ne fait pas l’objet d’un concept juridique. On a généralement commencé à parler de diversité dans les effectifs des entreprises à l’issue des émeutes des banlieues en 2005. Ce qui a joué un grand rôle dans le fait que la favorisation de la diversité puisse favoriser les discriminations fondées sur l’origine ethnique. Dans les différents bouquins comme le magazine de la mode qui prône légalité, la diversité est considérée comme étant l’outil servant dans la prévention des discriminations. Une Charte de la diversité a même été lancée vers les années 2004 et plus de 3 500 entreprises l’ont signé jusqu’ici. L’objectif de cette initiative étant d’aider à l’identification des structures engagées sur le sujet.

Pourquoi privilégier la diversité en entreprise ?

Tel qu’il est relaté plus haut, l’intégration de la différence dans l’entreprise est indispensable pour l’optimisation de ses chiffres d’affaires. En effet, grâce à la diversité sociale, il y a plus d’échange d’idées et de point de vue entre les collaborateurs. Mais encore, ce sentiment d’appartenance permet aux salariés de mieux s’épanouir et s’intégrer augmentant ainsi la cohésion sociale et donc la production de la société. 

Vous l’aurez alors compris, la diversité est une source de richesse et de productivité pour l’entreprise. Force est de constater que disposer de salariés venant de plusieurs horizons est une réelle force pour cette dernière. Qu’il s’agisse de diplômes, de cultures, d’expériences que d’autres. En somme, accepter la diversité en entreprise est une manière de croiser les différents points de vue en plus d’enrichir le dialogue ainsi que les réponses données à une problématique. De même, il convient de surmonter les stéréotypes pouvant toucher tout un chacun. On parle notamment du salarié en situation de handicap qui serait moins performant, le jeune diplômé à la recherche d’un premier emploi beaucoup trop inexpérimenté ou encore le senior qu’il faut embaucher à un prix trop cher. 

Notez par ailleurs que la diversité peut se révéler être un blocage pour l’entreprise. Notamment dans la mesure où elle est mal placée au sein de l’entreprise. Gardez à l’esprit que ne pas faire de discrimination est la règle à respecter et peut se pratiquer de manière simple. Cela dit, réussir à différencier chaque personne avec des atouts qui leur sont propres est une démarche qui ne s’improvise en aucun cas. Eh oui ! La diversité doit être parfaitement réfléchie et inscrite dans une stratégie prédéfinie.

Réussir la politique Diversité : comment faire ?

Pour intégrer la diversité sociale dans l’entreprise, encore faut-il savoir s’y prendre. Avant toute chose, il faut lutter contre les discriminations au moment de l’embauche. Pour les recruteurs, prenez le soin de bien choisir les candidats qualifiés. Pourquoi ne pas camoufler intégralement leur identité au moyen d’un CV anonyme afin d’éliminer toute forme de discrimination ? En outre, laissez place à la jeune génération et engagez des jeunes diplômés, leur capacité d’adaptation et leur dynamisme constitueront d’indéniables atouts pour l’entreprise. 

L’alternance : une stratégie qui fonctionne !

L’alternance ? C’est un concept très innovant qui est devenu de plus en plus apprécié. Elle se scinde en deux parties : le contrat d’apprentissage et le contrat de professionnalisation. Avantage ? L’alternant à droit à une rémunération aux mêmes titres que les salariés en plus du financement de ses frais de scolarité. Et en règle générale, cette alternance débouche sur une embauche dans 99 % des cas.