5
Jan
stage

Stages : les formations qui « paient » le mieux

Obtenir un stage est le rêve de plus d’un étudiant. Mais si le stage est bien rémunéré, c’est encore mieux. Bien que 5 stagiaires sur 10 touchent une rémunération, seuls 33% d’entre eux bénéficient d’une gratification de plus de 600 euros.  Quels sont les domaines qui rémunèrent le mieux les stages ?

Comment sont encadrés les stages en France ?

Selon la loi française, le stage est une période de formation à un emploi, qui permet à l’élève ou à l’étudiant d’acquérir des compétences professionnelles liées à son parcours d’études ou à sa formation. Mais pour être réalisé, il doit être intégré dans un programme de formation comprenant au moins 200 heures d’enseignement par an. La durée ne peut pas dépasser 6 mois pour chaque année d’enseignement. Ainsi, si le stage est effectué à différentes périodes au cours d’une année d’enseignement, la durée maximale sera de 924 heures par an.

Par ailleurs, si le stage dure plus de 2 mois, au cours de la même année scolaire ou universitaire, l’entreprise d’accueil est tenue de verser au stagiaire une gratification dont le montant, jusqu’en décembre 2020, doit être au moins égal à 3,90 euros l’heure (15% du plafond de la sécurité sociale). Cela équivaut ainsi à environ 600 euros par mois pour un stage à temps plein. Les organismes publics ne peuvent pas verser une prime supérieure au montant minimum, sous peine de requalification de la relation de stage dans un contrat de travail. À la fin du stage, l’organisation d’accueil doit délivrer au stagiaire un certificat de stage dans lequel sont rapportées les principales informations sur l’expérience réalisée.

Quelles sont les formations les mieux rémunérées ?

Comme évoqué plus haut, au moins un tiers des stages sont rémunérés minimum à hauteur de 600 euros, quelle que soit la filière. Mais, il est possible de gagner plus en fonction de la formation et de l’entreprise. En effet, les secteurs les plus lucratifs vis-à-vis des stagiaires en France sont les suivants :

1- Le domaine juridique

Plusieurs agences et cabinets juridiques rémunèrent largement leurs stagiaires. Par exemple, selon un classement publié par Le Figaro, les entreprises comme Gide, CMS Bureau Francis Lefebvre et PwC rémunèrent leurs stagiaires respectivement à hauteur de 1 556, 2 000 et 2 500 euros par mois.

2- Le domaine bancaire

Les banques aussi mettent à l’aise les stagiaires. Ces entreprises en ont toujours besoin et ne lésinent pas sur les moyens. La gratification mensuelle peut s’élever jusqu’à 2 000 euros par mois.

3- Le domaine de l’aéronautique

Les élèves ingénieurs sont également gâtés par les entreprises d’aéronautique, notamment les plus grands noms. La raison principale est qu’il y eu peu d’efforts réalisés au niveau des ressources humaines dans ce secteur alors que les besoins sont de plus en plus importants. Conséquence, des rémunérations très attractives sont proposées aux stagiaires ingénieurs.

Plusieurs autres secteurs comme la santé, les TIC, l’audit-conseil, l’assurance proposent aussi de belles rémunérations. Néanmoins, il faut garder à l’esprit que la gratification mensuelle peut varier en fonction de la taille et du statut de l’entreprise.