1
Déc
rapport de stage

Mémoire, rapport de stage : la rédaction

La vie de l’étudiant au cours de la dernière année d’obtention du diplôme n’est pas facile. En plus d’être tenu de soumettre un mémoire de fin de cycle, il doit également préparer un rapport de fin de stage. Faire ces deux documents peut sembler compliqué au premier abord car, ils nécessitent des détails spécifiques sur les activités que vous avez développées pendant la période de stage et d’apprentissage.

Réussir le rapport de stage

1- Définition

Le stage est généralement effectué en dehors de l’établissement d’enseignement. En fonction de votre filière, ce sera dans une autre école, une clinique, un hôpital, un chantier, un atelier ou une industrie. La vérité est que votre expérience en tant que stagiaire doit être évaluée par votre école.

Ainsi, le rapport de stage est un document qui décrit une situation pratique et rend compte des résultats. L’élève écrit tout ce qu’il a appris de son expérience. En d’autres termes, le rapport présente au comité d’évaluation la manière dont l’aventure s’est déroulée dans l’environnement de travail spécifique à sa formation.

2- Structure du rapport de stage

Le stagiaire met dans son rapport une description objective des activités réalisées, ainsi qu’une analyse critique des faits observés. Des problèmes peuvent également être soulevés, ainsi que des solutions possibles.

En plus de parler de l’expérience acquise, l’étudiant doit trouver des moyens de montrer comment les connaissances acquises au collège ont contribué aussi au bon déroulement de son stage. Il vaut la peine de tirer des conclusions et même des recommandations lors de la rédaction du rapport de stage.

Réussir la rédaction de son mémoire

1- Choix du thème : les questions à se poser

Au moment de choisir le sujet de votre recherche, vous devez vous poser les questions suivantes :

  • Quelles sont les raisons pour lesquelles vous souhaitez développer une telle recherche ?
  • Comment allez-vous mener la recherche ?
  • Quel est votre point de départ ?
  • Quels éléments avez-vous pour le faire ?
  • Que savez-vous du sujet ?
  • A quel degré de pourcentage maîtrisez-vous ce sujet ?

Lorsque vous répondrez à ces questions, vous serez prêt à commencer et à terminer vos travaux de recherche, sans grandes difficultés.

2- Quels sont les points importants dans sa structure ?

Un mémoire doit contenir entre autres :

  • Page de couverture/page de garde : Elle contient le logo de l’établissement, le cursus suivi, de l’année académique, du titre du mémoire, de votre nom et de celui du maître-mémoire. Malgré l’occupation de la première page, c’est la dernière partie à faire, lorsque vous aurez décidé du titre définitif de la thèse.
  • Index : Chaque thèse doit contenir l’index avec les chapitres et les numéros de page, comme s’il s’agissait d’un vrai manuel.
  • Introduction : Le document doit comprendre une introduction dans laquelle vous expliquez brièvement le sujet dont vous allez parler, pourquoi vous l’avez choisi, la méthode utilisée pour rédiger le mémoire et un bref résumé de chaque chapitre. 
  • Chapitres divisés en paragraphes et sous-paragraphes : A ce stade, nous passons au texte proprement dit. Un mémoire est généralement divisé en 2-3 chapitres, chacun d’eux étant à son tour structuré en paragraphes et sous-paragraphes pour rendre le contenu plus clair et plus lisible. Chaque page doit également contenir des notes de bas de page bibliographiques, à chaque fois que vous citez directement ou indirectement des auteurs présents dans votre bibliographie.
  • Conclusion : A la fin du mémoire, vous devrez écrire encore 2-3 pages dans lesquelles vous exprimerez vos opinions personnelles sur le sujet, en suggérant également quelles informations supplémentaires pourront être faites sur le sujet.
  • Bibliographie et sitographie : Il est essentiel que chaque mémoire ait une bibliographie et une sitographie complètes. Par conséquent, n’oubliez pas de noter tous les textes, articles de journaux, magazines, livres, essais et sites Web que vous avez utilisés pour rédiger votre document.
  • Remerciements (facultatif) : Avant l’introduction ou à la fin de votre mémoire, vous pouvez insérer des remerciements personnels au professeur, à vos amis, à votre famille, à votre petit ami ou à toute personne que vous jugez importante dans la rédaction du document et vous ayant accompagné tout au long de votre cursus.