25
Nov
Erasmus+

Erasmus+ : et si vous faisiez votre stage en Europe ?

Dans un monde du travail de plus en plus compétitif, les expériences académiques internationales sont considérées comme une valeur ajoutée importante lors de la création de votre CV et de la recherche d’un emploi. Erasmus propose ainsi une action de mobilité au sein de son programme Erasmus +, en particulier dans l’action clé 1 (KA1). Ces opportunités s’adressent aux étudiants de l’enseignement supérieur qui souhaitent développer une expérience de travail à court terme dans un autre pays européen. Alors, comment s’y prendre pour obtenir un stage en Europe avec Erasmus ?

Comment obtenir un stage Erasmus ?

Pour participer aux stages Erasmus, les étudiants doivent venir d’un établissement public ou privé qui a approuvé un projet de financement Erasmus. Ainsi, la première étape pour obtenir un stage Erasmus est d’en parler à votre école. Peut-être qu’elle a approuvé un projet Erasmus + dont vous n’êtes peut-être au courant. Le coordinateur des stages ou le bureau international de votre université ou de votre centre de formation professionnelle vous fournira les différents délais et procédures pour l’obtenir. Par conséquent, il est essentiel que vous compreniez que vous devez le demander à temps. Une fois accepté dans le programme, ils vous diront peut-être que vous devez trouver un centre pour l’emploi.

Par ailleurs, vous pouvez aussi vous rendre sur le site web d’Erasmus pour rechercher des stages dans des entreprises ou des organisations à l’étranger. Pour ce faire, il vous suffit de créer un profil sur la plateforme, de rechercher dans la liste que vous y trouverez et de localiser les pratiques professionnelles qui correspondent le mieux à votre profil pour vous y inscrire.

Quid des exigences et des avantages ?

1- Quelques exigences des stages Erasmus +

  • Être ressortissant de l’un des pays ayant signé la charte Erasmus.
  • Être inscrit dans une université et être au moins en deuxième année d’études pour les étudiants de premier cycle.
  • Niveau linguistique : un B2 pour l’anglais et un B1 pour le reste des langues.
  • Vous avez besoin d’au moins 60 crédits approuvés.
  • Si vous avez déjà vécu un Erasmus, que ce soit un stage ou des études, vous ne pouvez pas dépasser le maximum de 12 mois par cycle d’études ou 24 pour les diplômes menant à un doctorat.
  • Être sélectionné par une entreprise pour effectuer le stage.

2- Avantages

L’avantage est sans aucun doute qu’un Erasmus + sur votre CV restera un argument de taille. Tout le monde n’ose pas prendre ses valises et partir à l’étranger et votre engagement reflétera cette mobilité que les entreprises apprécient tellement. Ainsi, un pourcentage très élevé d’étudiants en stage Erasmus trouvent du travail à leur retour au bercail.

D’autre part, vous pouvez valider votre expérience à l’étranger avec des crédits ECTS, avec lesquels vous pouvez supprimer certains sujets d’un coup grâce à un travail pratique avec lequel vous apprenez plus qu’avec des livres. Bref, le programme offre la possibilité d’accéder au marché du travail européen, vous donnant une vision globale de l’Europe et vous faisant découvrir de nouvelles façons de travailler et de nouvelles cultures.

Où peut-on décrocher le stage Erasmus+ ?

Quelques exemples d’entreprises pour développer ces types de stages sont :

  • Les petites et moyennes entreprises (PME) ou les grandes entreprises, y compris les entreprises sociales ;
  • Les institutions publiques au niveau local, régional ou national ;
  • Les syndicats, chambres de commerce ou associations professionnelles ;
  • Les instituts de recherche ;
  • Les fondations et associations à but non lucratif ;
  • Les centres éducatifs à tous les niveaux ;
  • Les organisations à but non lucratif, organisations non gouvernementales et autres associations similaires.