20
Nov
Coronavirus

Coronavirus : les consignes à suivre si vous êtes en apprentissage ou en stage

La pandémie de Covid-19 a considérablement bouleversé les habitudes. Le monde de l’enseignement et de l’éducation fait partie des secteurs les plus sérieusement touchés. La preuve, la fermeture des établissements d’enseignements réguliers et professionnels a été l’une des premières mesures fortes pour contenir la propagation de la maladie. Face à cette situation, beaucoup se demandent comment les apprenants doivent s’y prendre pour se mettre à niveau. Voici quelques pistes de solutions à suivre.

1- Créer des groupes entre apprenants, enseignants et parents sur les réseaux sociaux

La communication est l’une des principales exigences de ce nouveau scénario pédagogique. Les enseignants doivent rester en contact non seulement avec les élèves, mais aussi avec les parents ou les tuteurs car la famille est devenue le principal allié de la qualité de l’enseignement à distance.

Les groupes peuvent être créés dans diverses applications et réseaux sociaux, tels que :

  • WhatsApp ;
  • Télégramme ;
  • Facebook.

De plus, il peut être intéressant de suggérer aux élèves de créer leur propre groupe pour aider à échanger sur leurs expériences et promouvoir les interactions sociales. Les groupes sont également parfaits pour partager des informations importantes et servir de base d’aide. 

2- Utiliser des outils collaboratifs

De nombreuses entreprises technologiques ont publié des outils gratuits pour faciliter l’apprentissage et l’enseignement en période de coronavirus. C’est le cas, par exemple, de Google Classroom et de Microsoft Teams, qui sont des plateformes qui aident à l’organisation du matériel et permettent la connexion en temps réel entre élèves et enseignants.

Ainsi, si un enseignant doit répondre à une question de physique, avec une activité impliquant le support d’une dalle en treillis, la conception de la question peut être partagée avec tous les élèves, dans une présentation virtuelle. Ainsi, il est possible d’améliorer considérablement l’engagement et la participation des étudiants pendant les périodes de cours.

3- Partager des livres électroniques gratuits

Une suggestion d’activité au-delà de la salle de classe virtuelle, est la lecture de livres électroniques ou d’ebooks disponibles gratuitement sur Internet. Les enseignants peuvent rechercher certains sites proposant ce contenu et le partager avec les élèves, en recommandant la lecture comme activité scolaire, mais aussi comme moyen de mieux utiliser leur temps libre.

4- Proposer du matériel audiovisuel

L’intérêt pour le matériel audiovisuel sera probablement plus grand ces derniers temps, en raison de la facilité de consommation. Il en va de même pour les questions d’apprentissage et d’enseignement. Pour les enfants, les vidéos sont une excellente alternative d’apprentissage, car les élèves sont plus concentrés et peuvent continuer d’apprendre tout en s’amusant.

Cependant, le rôle de l’enseignant et des parents est fondamental dans le choix du contenu. Étant donné qu’Internet est un océan d’information, il peut offrir quelque chose de très précieux, mais aussi être un lieu propice à la désinformation. Il faudra donc être très prudent quant à la façon d’en faire usage pendant l’apprentissage.

5- Utiliser un matériel de test

Il est important que les enseignants et les apprenants effectuent toujours des tests au préalable pour vérifier que les plates-formes fonctionnent correctement et qu’Internet coopère pour le développement de la classe. Car, n’oubliez pas que certaines pannes techniques peuvent toujours survenir, et ralentir ou détruire le processus d’apprentissage en cours. Cependant, la préparation est la première étape pour s’assurer que la qualité de l’éducation n’est pas entravée par des ressources technologiques inefficaces.