13
Nov
rapport de stage

Comment réussir la rédaction de son rapport de stage ?

La rédaction d’un rapport de stage est un moyen de résumer et de faire le point sur votre nouvelle expérience de travail.  En plus de vous aider à voir ce que le stage vous a apporté, c’est aussi un moyen pour votre école de vous évaluer. Par conséquent, le rapport de stage doit avoir une certaine forme et contenir une structure visible des différentes parties.

Quelles sont les parties d’un rapport de stage ?

Généralement, le rapport de stage commence par la couverture. Elle est souvent pleine d’informations. Pour l’alléger, il est conseillé d’inclure des illustrations comme une photo, par exemple, qui représente l’activité de l’entreprise ou qui vous montre dans une situation professionnelle. Ensuite, vient la page de garde. Sur celle-ci, vous inclurez entre autres informations : 

  • Vos nom et prénom ;
  • L’intitulé de votre poste ;
  • La mention “Rapport de stage” ;
  • Les nom et logo de votre établissement scolaire (école, université…) ;
  • Les nom et logo de l’entreprise d’accueil ;
  • Les nom et prénom de votre maître de stage ;
  • Les dates du stage ;
  • Les adresses de votre établissement scolaire et de l’entreprise d’accueil

Par ailleurs, il y a l’avant-propos et la partie « Remerciements » où vous remercierez les personnes qui vous ont aidé tout au long du stage. Il y a aussi le sommaire et l’introduction qui sont très importantes. Vient ensuite, le développement qu’il est possible de découper comme suit :

1- Périmètre de l’entreprise :

  • Le secteur d’activité ;
  • Présentation de l’entreprise et historique de l’entreprise ;
  • L’organisation de l’entreprise.

2- Le développement des pratiques :

  • Les différentes tâches qui vous ont été confiées, en précisant les objectifs, vos responsabilités, les différentes étapes, l’aide que vous avez reçue, etc.
  • L’évaluation des tâches effectuées.

3- L’équilibre des pratiques :

  • Répondre à la problématique évoquée (éventuellement) dans l’introduction ;
  • Critique personnelle sur la gestion du temps, difficultés, tâches réalisées avec succès, connaissances et compétences acquises lors des pratiques, points négatifs, points positifs, etc.

Enfin, il y a la conclusion, la bibliographie et les annexes qui sont autant de parties à ne pas négliger.

Deux conseils pour réussir sa rédaction 

1- Noter les informations pendant le stage

De nombreux étudiants préfèrent se concentrer d’abord sur l’expérience et la pratique, reléguant le rapport des travaux réalisés à la fin. Cependant, toutes les informations nécessaires à la rédaction du rapport doivent être notées durant la période de stage. Le premier conseil que nous pouvons vous donner, est d’avoir quotidiennement un bloc-notes sur vous.

Ainsi, cette façon de prendre des notes, vous permettra de collecter des informations au jour le jour et de bien suivre vos progrès, sans manquer les dates de fin des pratiques. Pour obtenir des informations sur l’entreprise, il est préférable de prendre rendez-vous avec un responsable ou votre superviseur pour poser toutes les questions nécessaires et demander des documents si possibles.

2- S’organiser pour commencer la rédaction au plus tôt

N’attendez pas les dernières semaines de votre stage pour commencer à rédiger votre rapport. Cela ne fera qu’augmenter votre stress et vous risquez d’oublier des informations importantes, même si elles sont écrites dans le bloc-notes. Par conséquent, il est essentiel de rédiger le rapport régulièrement au fil des semaines. 

Peu importe si vous devez corriger plus tard, vous gagnerez toujours du temps. La partie qui traite de l’entreprise peut être écrite pendant les premières semaines et des informations peuvent être ajoutées au fil du temps. De plus, la rédaction de ces parties dès le début permet aux étudiants de mieux comprendre l’entreprise et donc de mieux démarrer les pratiques.