20
Sep
financer vos études

Comment financer vos études en école de commerce ?

La plupart des gens veulent obtenir un diplôme de l’enseignement supérieur. Mais malheureusement, leurs conditions financières, souvent limitées, les amène à se remettre en question. Beaucoup d’étudiants, pour différentes raisons, ne remplissent pas les conditions suffisantes pour obtenir une bourse ou une demi-bourse, qui leur permettrait de couvrir ne serait-ce qu’une partie de leur frais de scolarité. Si vous êtes dans ce cas de figure et êtes intéressés par une formation dans le commerce, nous allons vous indiquer comment vous y prendre.

Comment s’y prendre pour financer ses études ?

Faire un prêt étudiant

C’est l’option que de nombreuses institutions financières vous offrent. Si vous n’avez pas obtenu de bourse, vous pouvez utiliser des prêts d’études. Il existe des institutions qui proposent des crédits exclusivement pour cela, accompagnés dans une certaine mesure par l’Etat français. L’avantage de ce type de prêt est qu’il a généralement des taux d’intérêts relativement bas. Certains récompensent même de bons résultats scolaires. Un autre avantage est qu’aucune exigence d’excellence n’est nécessaire pour que vous puissiez percevoir le crédit, tout étudiant peut y accéder.

Par ailleurs, il y a aussi la possibilité de choisir un prêt personnel en ligne. L’avantage des prêts personnels en ligne est qu’ils ont tendance à être rapides et à demander moins d’administratif. Pour en faire la demande, vous devez être majeur et avoir une preuve de revenu, ce qui peut être une opportunité pour les futurs étudiants qui ont un travail mais ne peuvent pas payer la totalité de leurs cours. Parmi les institutions qui proposent de telles alternatives, nous citerons La Banque Postale, Boursorama, ING Direct ou encore Orange Bank.

Est-ce une bonne option pour les étudiants ?

Le prêt-étudiant est une pratique fiable et encadrée, utilisée par plusieurs institutions pour que les étudiants puissent concrétiser leurs rêves. Cependant, comme dans toute autre situation, lors de la contraction d’un prêt, il est important de s’organiser financièrement et de prendre en compte deux points qui ont toute leur importance : 

  • Le premier est de se projeter sur l’avenir. Évaluer les scénarios de paiement et de durée et comprendre s’il sera possible de payer le crédit au cours des prochaines années. 
  • Le second est de vérifier que vous remplissez bien toutes les conditions.

Dans quelles situations l’étudiant peut-il contracter un prêt d’études ?

1- Financement de cours complémentaires

Vous souhaitez suivre un cours pour compléter vos connaissances et faire la différence sur le marché du travail, mais les frais mensuels sont trop lourds ? Il existe des crédits pédagogiques pour les cours de deuxième cycle, de maîtrise ou de doctorat, qui facilitent l’entrée des étudiants à faibles revenus.

2- Paiement des frais de scolarité

Il s’agit du type de prêt étudiant le plus courant. En fait, la plupart des étudiants locaux ou étrangers utilisent ce type de crédit pour couvrir les frais de scolarité de l’enseignement supérieur. Cette option offre à l’étudiant en école de commerce la possibilité d’étudier pour un montant minimum et de rembourser le prêt uniquement après l’obtention de son diplôme.