3
Nov
stage en entreprise

Tout ce que vous devez savoir avant de faire un stage en entreprise !

Tu es à la recherche d’un stage étudiant ? Tu es perdu et tu ne sais pas ce qu’il faut faire avant de poser tes pieds dans une entreprise ? Ne t’en fais pas ! Voici les éléments que tu dois absolument savoir !

La convention de stage 

Avant de commencer un stage, la signature d’une convention est un acte nécessaire. Il s’agit d’un document officiel équivalent à un contrat de travail, délivré par l’organisme de formation du stagiaire, rempli et signé par la société. 

Ce contrat contient une multitude d’informations : tes missions durant le stage, les horaires à respecter, les avantages pouvant être accordés par la société… et la rémunération. 

Ne pas dépasser 35 heures de travail par semaine 

Selon le règlement mis en place, un stagiaire ne peut pas dépasser 10 heures de travail par jour dans une société et plus de 35 heures par semaine. C’est une information très importante à retenir. 

Le stagiaire peut également travailler la nuit, le dimanche et même les jours fériés, à condition de préciser toutes ces informations au niveau de la convention de stage. 

Tu as les mêmes avantages qu’un salarié

Cela t’étonnes peut-être mais oui, tu as les mêmes droits qu’un salarié ayant un CDI ! Tu auras même des jours de congés (pour les stages supérieurs à deux mois) et le droit de vous absenter pour passer un examen ou pour des raisons personnelles ou médicales. 

En revanche, l’organisme d’accueil n’est pas obligé de te rémunérer pendant vos absences. Tu ne bénéficie pas des congés payés.  

Tu peut par contre accéder au restaurant de l’entreprise et/ou avoir des tickets restaurants. L’employeur est aussi dans l’obligation de te rembourser une partie des frais de transport nécessaires pour se rendre sur le lieu du stage.

Le droit à la gratification lors d’un stage en entreprise

Si ton stage dure plus de deux mois, consécutifs ou non au cours de la même année, l’employeur est dans l’obligation de te verser une gratification. Cette dernière ne doit pas être inférieure à 15 % du plafond horaire de la sécurité sociale. En 2018, le montant est fixé à 3,75 euros de l’heure (577,50 euros par mois). 

Le stage a une durée limitée 

Le stagiaire ne peut pas effectuer plus de six mois de stage par année scolaire au sein de la même société. Toutefois, si tu fais plusieurs stages dans plusieurs sociétés, la durée totale peut être supérieure à 6 mois.  

Le stagiaire n’est pas soumis à l’impôt

Information importante à retenir, le stagiaire n’est pas soumis à l’impôt. En revanche, si la gratification totale dépasse le SMIC, le stagiaire peut être imposable.

Se renseigner sur l’organisme d’accueil 

Avant le jour J, il est préférable de bien se renseigner sur l’entreprise pour avoir une idée claire et précise de son activité, de son histoire, sur son organisation, sur les  produits et/ou les services qu’elle fournit … Ce sont des informations que l’on peut trouver facilement sur le site web de la société ou sur les réseaux sociaux. 

Si tu as des questions ou des interrogations au sujet de ton stage ou de ton alternance, tu as la possibilitée de prendre contact avec moi afin que je puisse répondre à tes questions : allan@recherche-alternance.fr